L’effacement du « mondial » dans le théâtre classique

  • Datum: –15.00
  • Plats: Engelska parken Stora konferensrummet 16-3062, Inst. för moderna språk
  • Föreläsare: Toby Wikström
  • Arrangör: Seminariet för romansk litteraturvetenskap
  • Kontaktperson: Sylviane Robardey-Eppstein
  • Seminarium

GÄSTFÖRELÄSNING
Toby WIKSTRÖM (gästforskare, University of Iceland)
Ordförande: Christina Kullberg [språk: franska / engelska]

L’effacement du « mondial » dans le théâtre classique

Cette intervention prend comme sujet une énigme frappante mais quasiment inaperçue par la recherche : pourquoi la rencontre des cultures disparaît-elle du théâtre français à partir des années 1660, en même temps que la France aspire plus que jamais à la domination mondiale, fait sentir sa présence dans des territoires lointains, participe dans la traite esclavagiste, s’intègre plus profondément dans des réseaux mondiaux de commerce et devient de plus en plus friande des produits exotiques ? Simultanément à cette implication française dans la convergence grandissante du monde que l’on appelle aujourd’hui la mondialisation, la rencontre sur la scène de personnages européens et extra-européens cède la place soit à des interactions cloisonnées au sein d’une seule culture (dont la tragédie purement ottomane de Bajazet) soit à un exotisme domestiqué où les personnages étrangers s’avèrent simplement être des personnages français déguisés (dont les faux Turcs du Bourgeois gentilhomme).  Cette communication cherche à montrer comment tout un faisceau de pratiques spectaculaires, théoriques et politiques a concouru à effacer la mise en scène classique du monde désenclavé.